Tout savoir sur la garantie des analyses et examens médicaux

La sécurité sociale rembourse les analyses et examens médicaux s’ils sont prescrits par ordonnance. En fonction du type d’acte, elle prend en charge entre 60 et 100% des prestations. En outre, de plus en plus d’examens ne sont plus pris en charge. Pour faire face à toutes ces dépenses, une bonne mutuelle est nécessaire.

La sécurité sociale

La sécurité sociale prend en charge à hauteur de 60% les actes de biologie tels que les analyses d’urines par exemple, ou les prélèvements effectués par des auxiliaires médicaux qui ne sont ni médecins ni infirmiers. Sont par contre pris en charge à hauteur de 70% tous prélèvements effectués par les médecins, les chirurgiens, et les sages-femmes. Sans oublier les actes d’anatomie et de cytologie pathologiques qui étudient au microscope les cellules et organes. Enfin, une garantie des analyses et examens médicaux à 100% existe pour le dépistage du VIH et de l’hépatite C. En plus, une indemnité de déplacement à domicile peut être remboursée si elle est justifiée par l’état de santé du patient.

Les mutuelles

Même si les analyses ne valent que 5% des dépenses de santé, ensemble, ils reviennent chers. C’est pourquoi recourir à une garantie des analyses et examens médicaux est préférable. Une mutuelle de base suffit généralement à bien les rembourser en totalité. Par contre pour les analyses médicales que la sécurité sociale ne rembourse pas, comme les tests de paternité, il faut une mutuelle supérieure. C’est aussi valable pour les dépassements éventuels d’honoraires, les frais d’anesthésie, les analyses de grossesse et tests génétiques non obligatoires, ou les médicaments prescrits avant les analyses. Pour cela, il faut se renseigner auprès des mutuelles. En tout cas, les laboratoires ont l’obligation d’informer le patient à réception de l’ordonnance, si la prestation est hors nomenclatures.

Les formules existantes

La garantie des analyses et examens médicaux est proportionnelle au montant de la prime payée. Toutefois, des formules modulables existent, permettant de choisir le niveau de garantie par poste de dépenses. Dans la pratique, les analyses et les examens médicaux sont les moins soumis à des dépassements d’honoraires ou de surcoût. En outre, il existe également des délais de carence, pendant lesquels certaines garanties ne sont pas accessibles. Ce délai ne s’applique généralement pas aux analyses. L’idéal est d’avoir recours à un tiers payant pour n’avoir aucune démarche à faire. La présentation de la carte vitale est suffisante. Sinon, il faudra présenter une facture et une ordonnance à la sécurité sociale, puis auprès de la mutuelle accompagnée en plus du décompte déjà payé.

C’est quoi la garantie des prestations d’auxiliaires médicaux ?
C’est quoi les garanties des frais d’hospitalisation ?