Pour mieux comprendre sa complémentaire santé

Des documents pourles assurés

L’UNOCAM (Union nationale des organismes d’assurance maladie complémentaire) vient de publier une série de documents à destination des assurés afin de les aider à mieux choisir leur complémentaire santé. Partant du constat que les conditions de prise en charge de l’assurance maladie se sont complexifiées, les complémentaires santé estiment qu’il est nécessaire d’améliorer la lisibilité des garanties inscrites dans les contrats. Les organismes ont également signé une charte de bonnes pratiques ayant pour but « d’améliorer la compréhension des garanties, d’assumer une information claire, sincère et aussi exhaustive que possible, de délivrer une information aussi bien en amont de la souscription que pendant l’exécution du contrat et enfin de renforcer ces exigences d’information à l’égard des plus défavorisés, et notamment les bénéficiaires de l’aide à l’acquisition d’une complémentaire santé ».

Un questionnaire pour éviter les erreurs médicales

Une check-list à étè  diffusée il ya quelques années dans tous les blocs opératoires par la Haute Autorité de Santé (HAS), dans le but de réduire le nombre d’erreurs médicales. Il faut savoir que sur 6,5 millions d’interventions pratiquées en France, on compte environ 95 000 « événements indésirables graves ». Ce questionnaire a été mis au point par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et adopté le 1er janvier par la HAS.

Ce document reprend les dix étapes clés d’une intervention chirurgicale, avant l’anesthésie, avant l’intervention et après celle-ci, et doit être diffusé auprès de tous les professionnels de santé, infirmières, anesthésistes, chirurgiens… Favorisant l’information et la communication, il doit permettre un meilleur suivi. Chaque spécialité, chirurgie, cardiologie…, dispose évidemment d’un questionnaire adapté.

Le dispositif a été élaboré en juin 2008 par l’OMS, et a été testé pendant plusieurs mois, au Canada, aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne et dans d’autres pays, avec la participation de plus de 8 000 patients.

 

Bien choisir sa mutuelle santé
Recrudescence de la rougeole