Mutuelle et complémentaire : quelles différences ?

La Mutuelle et la complémentaire poursuivent toutes les deux le même but. Celui de venir compléter en partie ou en totalité les remboursements de la Sécurité Sociale. Des protections qui offrent une prise en charge des frais de santé. Elles sont souvent confondues, pourtant ce sont des entités distinctes. Elles se diffèrent par leur statut juridique et leur fonctionnement. La question se pose lorsqu’on ne sait pas à laquelle souscrire.

Mutuelle et complémentaire, qu’est-ce que c’est ?

De par leur définition respective, on pourra avoir un premier aperçu de leur différence. Une mutuelle est une société de personnes de droit privé à but non lucratif. Elle offre à ses membres un système de prévoyance volontaire sans en tirer des bénéfices. Tandis que la complémentaire santé est un contrat d’assurance santé. Une assurance payante, complémentaire à la sécurité sociale. Une offre qui peut être proposée par différentes compagnies d’assurance maladie.Pour plus information, il vous est convié de  voir ce site. En effet, les organismes assureurs ne couvrent pas assez les dépenses médicales. Comme toute autre entreprise commerciale, la compagnie spécule des profits.

Quant est-il de leur fonctionnement et de leur régime?

La souscription à une mutuelle ou à une complémentaire santé est similaire. Elle peut se faire via le téléphone, en ligne ou en agence. On choisit le niveau de garantie selon notre budget. Cette garantie va déterminer le montant de notre cotisation. Mais également le niveau de remboursement. Avant la signature du contrat, en matière de complémentaire santé, des questionnaires médicaux sont exigés. Ce qui n’est pas le cas pour une souscription en Mutuelle. La grande différence mutuelle et complémentaire réside dans les règles qui les régissent. La mutuelle est soumise au Code de la mutualité. Et la complémentaire santé obéisse au Code des assurances. La Mutuelle est une société à principe d’autogestion. Il n’existe donc pas d’actionnaires. En effet, la couverture sociale est financée par les cotisations solidaires des adhérents. Pour souscrire à une complémentaire santé, il faut s’affilier à une caisse d’assurance maladie. Il est à noter que le souscripteur peut bénéficier d’un « tiers payant ». Un moyen de se dispenser du paiement d’avance aux prestataires de soins. Il suffit de présenter aux prestataires la carte vitale ou la carte mutuelle.

Laquelle choisir ?

Avant de souscrire à une quelconque couverture sociale, on doit prendre une grande réflexion. Le choix de l’entité doit correspondre à notre attente. De ce fait, il serait pratique d’établir une liste de nos besoins personnels.  Faire établir un devis par différentes compagnies pour faire une comparaison nous-même. Une comparaison entre les taux de remboursement. Ou confier la tâche à un comparateur de mutuelle. Et c’est après la comparaison et le bilan qu’on passe à la négociation. Le choix varie essentiellement de notre possibilité financière et de notre attente.

Pourquoi préférer la pose orthodontique des bagues en céramique ?
Bien choisir sa mutuelle santé